Tribune : pourquoi devenir végane et antispéciste ?

Considérez ce texte comme un plaidoyer ; je voudrais témoigner de mon engagement personnel pour les animaux, et ce, d’une manière qui s’assume subjective. Appartenant à un mouvement très minoritaire, je défends des idées qualifiées par mes frères et sœurs humain.e.s de radicales et extrêmes.