5 choses à savoir sur la guêpe

shutterstock_1089998345
Pour constituer leur nid, les guêpes construisent des alvéoles de carton à partir de bois mastiqué et mélangé à leur salive. ©Shutterstock

 

Le saviez-vous ? En 24h seulement, un nid de guêpes peut tuer jusqu’à 80.000 mouches, moustiques, cochenilles et autres insectes. Que vous vous en doutiez ou non, les guêpes sont donc primordiales pour l’équilibre de l’environnement car elles régulent efficacement les parasites de la maison et du jardin. Loin d’être un nuisible, apprenez-en plus sur cet insecte commun souvent détesté.

Une guêpe peut piquer plusieurs fois

Contrairement à sa cousine l’abeille, la guêpe peut piquer à de multiples reprises. Cela s’explique par une différence majeure entre les deux hyménoptères. L’abeille, contrairement à la guêpe, possède un dard à crochets : ces derniers vont s’implanter et se maintenir dans la peau, à l’image d’un hameçon dans la bouche d’un poisson. Le dard va donc rester accroché et emporter avec lui une partie de l’abdomen de l’abeille lorsqu’elle se retire. A contrario, le dard lisse de la guêpe lui permet de piquer et de se retirer facilement. Cependant, elle utilise son venin, de manière générale, pour immobiliser les insectes dont elle se nourrit : la production de venin lui coûtant beaucoup d’énergie, elle ne piquera seulement qu’en cas de nécessité. Tout geste brusque pour la chasser est donc inutile car ils renforceront son agressivité. Approcher son nid ou tenter de le détruire est également une très mauvaise idée et lui donnera une bonne raison de vous attaquer.

shutterstock_459097192
La guêpe possède un dard lisse qu’elle peut enfoncer et retirer à sa guise. ©Shutterstock

 

Les guêpes raffolent de sève

La guêpe est un insecte omnivore : viande, fruit, dessert… Elle mange de tout. Peu le savent mais la sève des arbres fait également partie de son menu varié. On peut souvent les voir utiliser leurs mandibules ou enlever l’écorce des arbres pour se délecter de la substance gluante et dorée. 

 

Il ne faut pas les confondre avec les syrphes 

Les syrphidés ou syrphes représentent une famille de mouches un peu particulière. En France, on en compte environ 500 espèces différentes : la particularité de ces mouches est leur faculté à imiter la forme, la couleur et même parfois le son de certains hyménoptères tels que les guêpes et les abeilles. Mais contrairement à ces dernières, elles sont totalement inoffensives et ne piquent pas (elles ne possèdent pas de dard) : appartenant à la famille des diptères, elles se distinguent par leur unique paire d’ailes, contrairement aux guêpes qui en possèdent deux. Il est donc totalement inutile de les tuer car elles contribuent, au même titre que les abeilles et certaines espèces de mouches, au processus de pollinisation.

Sans titre
Ce syrphe, situé à gauche, imite à la perfection les couleurs du frelon européen à droite. ©Pixabay

Les frelons sont des guêpes

Les frelons représentent un sous-ensemble de guêpes sociales qui vivent dans de grandes colonies organisées. Ils appartiennent à la famille des Vespidés : cette famille comprend toutes les sortes de frelons et de guêpes comme la guêpe jaune et la guêpe du papier. La principale différence entre les guêpes et les frelons est leur taille, mais ils possèdent les mêmes caractéristiques propres à leur famille. 

 

Il existe des boissons à base d’extrait de frelon

Le saviez-vous ? Les larves de frelons produisent une sécrétion sucrée et gluante connue sous le nom de vespa amino acid mixtures (VAAM) : elle a pour but d’attirer les ouvrières de la colonie et de leur donner de l’énergie. La VAAM ainsi que les insectes en eux-même sont des ingrédients de choix utilisés dans diverses boissons énergisantes et alcoolisées vendues en Asie. Bien que l’effet énergisant de ces boissons n’est pas été clairement prouvé, une étude publiée en 2016 par l’Académie des recherches scientifiques et innovantes de Ghaziabad, en Inde, a démontré le potentiel antioxydant de l’espèce comestible Vespa affinis couramment consommée dans le nord-est de l’Inde : elle pourrait ainsi jouer un rôle important dans la lutte contre les troubles de la santé liés au stress oxydatif.

 

Par Laslia D.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s