Un film cause la perte de 500 oeufs de flamants roses sauvages

shutterstock_15747181
Photo d’illustration du Phoenicopterus ruber © Shutterstock

 

Pour les besoins du film Donne-moi des ailes -dont la sortie est prévue en 2019-, un ULM a causé la perte de 500 oeufs de flamants roses sauvages en France.

La scène se déroule début juin, le long des côtes de la Petite Camargue, dans le département du Gard. Un planeur, utilisé pour effectuer des repérages pour le prochain film du cinéaste Nicolas Vanier, a eu la maladresse de survoler une zone reculée et réputée pour abriter les nids de flamants roses sauvages. Ce vol, à basse altitude, a provoqué la panique au sein des oiseaux, entraînant l’abandon de nombreux nids et donc la couvaison d’environ 500 oeufs sur 4 500 estimés.

Le flamant rose étant une espèce protégée par plusieurs textes de loi (Arrêté ministériel du 17 avril 1985, Annexe I de la Directive Oiseaux…), il est totalement interdit de lui infliger un quelconque préjudice. De ce fait, l’association France Nature Environnement a déposé une plainte contre X pour perturbation intentionnelle et destruction d’œufs d’espèce protégée. Placé au coeur de la polémique, le réalisateur a annoncé s’être séparé rapidement après les faits, de la société prestataire à l’origine de la maladresse et promis de soutenir les associations locales qui aident à sa conservation.

 

flamingos-2427081_1920
Phoenicopterus roseus © Shutterstock

Pourquoi c’est grave ?

Le flamant rose – dissocié en deux espèces, Phoenicopterus ruber (Caraïbe) et Phoenicopterus roseus de leur nom scientifique – est un oiseau unique au monde par la coloration dont il tire son nom et les particularités physiques qui le différencient facilement des autres espèces.

Les colonies d’Afrique du nord, qui appartiennent à l’espèce Phoenicopterus roseus,  migrent sur l’ensemble du pourtour méditerranéen en se divisant en plusieurs colonies. Au printemps, on dénombre au total environ 500 000 flamants roses, qui se répartissent sur une dizaine de sites de reproduction d’Europe du sud.

Il n’existe qu’une seule colonie reproductive d’environ 50 000 flamants roses qui émigrent en France : ayant subi de nombreux dérangements par le passé, notamment à cause de prédateurs comme le renard, ces flamants roses ont quitté leur ancien site de reproduction situé sur l’étang du Fangassier dans les anciens salins de Camargue.

Depuis quelques années, cette colonie migre dans un endroit très précis, les salins d’Aigues-Mortes, pour pondre et couvrir ses oeufs.

Bien que ses populations soient considérées comme stables, le flamant rose (P.roseus) est classé dans la catégorie des espèces vulnérables dans la liste rouge des espèces menacées d’oiseaux de France métropolitaine publiée par l’UICN. La femelle ne pond qu’un seul et unique œuf par an : un problème sur cet unique site de reproduction peut donc avoir de graves conséquences sur toute une génération de flamants roses.

 

Maladie _tuberculose, botulisme aviaire, septicémie... (1)


Sources :

Directive Oiseaux

La liste rouge des espèces menacées en France, oiseaux de France métropolitaine.

AFP

IUCN Red List

www.geo.fr

Fiche : le flamant rose

Institut de recherche pour la conservation des zones humides méditerranéennes

 

Par Leslie Anna D.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s