7 façons d’aider les abeilles (parce qu’elles le valent bien)

 

bee-3474750_1920

Depuis une vingtaine d’années, nous assistons à un phénomène sans précédent : la disparition inquiétante des abeilles au niveau mondial. Si changer nos habitudes de vie devient indispensable, nous devons également apprendre tous ces gestes quotidiens qui peuvent leur donner un coup de main.

1. Prendre conscience de leur rôle

Les abeilles, en butinant les fleurs, assurent leur pollinisation au même titre que d’autres insectes pollinisateurs comme le papillon. La pollinisation est un processus extrêmement important car il permet la reproduction des fleurs et donc de fruits et légumes indispensables à notre santé. En plus de produire du miel, un aliment doté de nombreuses propriétés nutritionnelles et curatives, les abeilles sont indispensables au maintien de notre base alimentaire.

Comprendre la pollinisation ici.


bee-3430333_1920
©Shawn Marks

2. Planter des fleurs

Les abeilles adorent les plantes dites mellifères : elles leur fournissent du pollen, des protéines et du nectar. Elles permettent aussi de nourrir et de vivre plus longtemps. À chaque printemps, planter des fleurs sauvages leur assurera une source de nourriture viable pendant l’été.

Attirer les butineurs avec des plantes mellifères.


3. Offrir un abri

Les ruches à abeilles solitaires et les arbres morts sont des abris indispensables pour préserver cet insecte, notamment pendant l’hiver.

Lire notre article : Comment aider les abeilles solitaires.


4. Installer des abreuvoirs

Une colonie d’abeilles consomme jusqu’à 10 litres d’eau par an. Installer des abreuvoirs à différents endroits dans votre jardin leur sera d’une grande aide, ils permettront également d’abreuver l’ensemble de la petite faune environnante.

bees-2566646_1920
Des abeilles en train de s’abreuver ©Schanin

5. Lutter contre le frelon asiatique

Ce nouveau prédateur arrivé d’Asie décime les populations d’abeilles en les dévorant. Contrairement au frelon européen, le frelon asiatique nuit à notre écosystème, auquel il n’appartient pas naturellement. Il existe des pièges simples à confectionner pour ralentir leur propagation.

Comment construire un piège à frelon asiatique


6. Arrêter les pesticides

Depuis quelques années, les néonicotinoïdes, la classe de pesticides la plus utilisée au monde, sont pointés du doigt pour leur action néfaste sur les colonies d’abeilles. Récemment, une série d’études a d’ailleurs montrer leur inutilité sur les rendements de production. De plus, les pesticides ne font pas de distinction et portent même atteinte à la santé des oiseaux. Il existe des solutions naturelles pour combattre les envahisseurs et les mauvaises herbes de votre jardin.

Comment fabriquer un pesticide naturel.


7. Acheter du miel local

Parmi la multitude de choix souvent offerte en grande surface, difficile pour le consommateur de reconnaître un bon miel. Les miels vendus en grande surface sont en grande majorité d’importation dont certains sont mélangés à du sirop de sucre selon le CETAM de Lorraine (Centre d’Etudes Techniques Apicoles de Moselle). Acheter du miel local est la meilleure manière de soutenir financièrement les producteurs locaux et indépendants, cela apporte également de nombreux avantages en matière de qualité nutritive.


Pour aller plus loin : 7 rôles des abeilles ouvrières.

 

Par Leslie Anna D.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s