Comment aider les abeilles solitaires ?

IMG_9535
Les trous de cette ruche vont naturellement attirer les abeilles.

Parmi les 100 espèces de plantes les plus cultivées au monde, 71 seraient pollinisées uniquement par les abeilles. Depuis plus de 15 ans, les populations d’abeilles ont très largement chuté, et malheureusement, ce phénomène concerne également d’autres insectes pollinisateurs comme le bourdon et les papillons. D’ores et déjà, nous pouvons imaginer un scénario-catastrophe si nous n’agissons pas dès maintenant : en cas de disparition de ces dernières, plusieurs denrées alimentaires indispensables seraient vouées à disparaître. Si nous ne voulons pas en arriver à de tels extrêmes, nous devons agir dès maintenant.

Qu’est-ce qu’une abeille solitaire ?

Il existe de nombreuses variétés d’abeilles, parmi lesquels on retrouve l’abeille solitaire, non agressive et indispensable à la faune locale. Comme leur nom l’indique, les abeilles solitaires ne vivent pas en société. Elles ne produisent pas non plus de miel contrairement aux abeilles ouvrières. Elles jouent toutefois un rôle important pour préserver une faune et une flore en bonne santé.

Les abeilles solitaires n’essaiment pas et ne posent aucun danger aux enfants, ni aux animaux domestiques. Elles fournissent directement et indirectement de la nourriture aux autres espèces en contribuant à la pollinisation des fleurs. On estime à ⅓ l’alimentation mondiale qui résulte de cette pollinisation. Il n’existe aucun autre phénomène similaire dans le monde animal, ce qui confère à l’abeille, un statut particulier et unique au monde.

 

Seules et sans habitat, elles sont vulnérables aux menaces extérieures, en particulier face au frelon asiatique, apparu sur le sol européen depuis quelques années.

4
Une cellule bouchée indique la présence d’oeufs.

Implanter une ruche pour abeilles solitaires

La diminution du nombre d’abeilles solitaires est directement liée à l’intervention de l’Homme, en particulier à cause de l’emploi des pesticides et de la destruction progressive des habitats naturels.

Sans habitats convenables, la plupart ne passent pas l’hiver et meurent. L’implantation de ruches sauvages, disposées à des endroits stratégiques, permet de leur offrir un habitat idéal pour passer l’hiver et pour pondre leurs oeufs.

Larve abeille
Ces oeufs donneront bientôt naissance à des larves.

Ces ruches utilisent un dispositif simple de rangées horizontales : elles contiennent des plateaux et des cellules individuelles qui peuvent s’ouvrir pour observer et nettoyer. Ces ruches sont conçues spécialement pour attirer & encourager la présence des abeilles grâce aux trous, similaires à ceux que l’on retrouve sur les arbres morts. Après quelques mois, vous pourrez observer cette petite faune en expansion: les abeilles solitaires bouchent l’entrée des cellules avec diverses matières organiques dont vont se nourrir les larves à leur éclosion.


Pour en savoir plus :

Acheter une ruche pour abeilles solitaires.

Comment réaliser soi-même un nichoir pour abeille.

 

Par Leslie Anna D.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s